Interreg Sudoe - Programme Interreg Sudoe

Humans of Sudoe

HUMANS OF SUDOE est un projet de collecte de témoignages qui débute en avril 2018. Son principal objectif est de recueillir les expériences des utilisateurs et personnes impliquées dans les projets financés par le Programme Interreg Sudoe, pour illustrer comment ces derniers ont affecté leur quotidien; donnant naissance ainsi a un catalogue exhaustif de témoignages à la première personne.  Ensemble, ces portraits constituent un blog passionnant sur la construction de l’Europe par et pour les citoyens.

Vous êtes utilisateurs de projet(s) Sudoe? Votre histoire nous intéresse. Envoyez-nous un courriel à andrea.rodriguez@interreg-sudoe.eu

07/2018

"C’est un bon projet. D’ailleurs, il est totalement impératif d’améliorer la durabilité des stations de transports de l’espace Sudoe.“

Charline Bodin (36 ans, Bordeaux), utilisatrice de la station de bus de Santander.

 

https://youtu.be/R2oiPUBz3Tc

SUDOE STOP CO2 (Interreg Sudoe 2014-2020) résoud les défauts de construction des stations de transports afin de réduire leur facture énergétique et impact environnemental. Pour cela, il a recours à un outil d'évaluation énergétique des gares de transports basé sur des systèmes d'ingénierie écologique qui détermine leur consommation et les solutions à appliquer.

Plus d’information: http://www.sudoe-stopco2.eu/



06/2018


Vitor Manteigas, professeur à l’Ecole Supérieure de Technologie de la santé à Lisbonne.

La participation de l’Ecole Supérieure de Technologie de la santé (ESTeSL-IPL) comme école pilote du projet CLIMACT m’a amené à assumer des fonctions de “coordinateur bas carbone” c’est à dire être le lien entre l’école et l’équipe technique du projet CLIMACT. Grâce à CLIMACT, j’ai l’opportunité, avec la communauté académique qui inclue des enseignants et des étudiants, d’identifier des solutions qui peuvent  améliorer le rendement environnemental et énergétique de l’école, contribuant ainsi à la réduction des émissions carbone. Ma participation au projet m’a permis de travailler en réseau avec d’autres écoles au Portugual, en France, en Espagne et à Gibraltar ce qui est très intéressant puisque nous partageons nos expériences, ce qui fut des moments d’apprentissage uniques ! Avec CLIMACT, j’ai développé des connaissances et des compétences que je peux réutiliser dans le cadre du programme Eco-écoles duquel je suis coordinateur et aussi dans d’autres activités que je mets en place avec mes étudiants en tant que professeur de Santé Environnementale. Cela rend les questions énergétiques et environnementales reliées à la santé d’autant plus intéressantes et motivantes ! 


ClimACT est un projet financé dans le cadre du programme Interreg Sudoe 2014-2020. A travers la gestion énergétique intelligente, le développement d’énergies renouvelables et le changement des pratiques, ClimACT améliore les performances énergétiques des bâtiments scolaires. Le projet met aussi en place des activités pédagogiques pour les enfants des écoles pour les sensibiliser à l’importance du développement d’une économie bas carbone.

Más información:


05/2018

Rosa Ruiz Entrecanales, archéologue

"Le PATRIMOINE – en majuscules, doit être chouchouté. Il nous est parvenu tel un résumé de notre histoire et notre façon de vivre. ET, même s’il doit s’adapter à l’époque que nous vivons, nous devons assurer la conservation de son autenticité et intégrité. Pour moi qui suis archéologue, SH City offre un large éventail de possibilités qui m’aide à mieux gérer et connaitre nos monuments. Il permet de détecter très tôt les problèmes – quand ils commencent à apparaître, au travers de l’utilisation des nouvelles technologies et anticiper ainsi des solutions qui nous permettent de garantir les soins nécéssaires requis par notre patrimoine. Sans aucun doute, SH City est une solution qui contribue à la cohabitation avec notre patrimoine, sans en deformer sa vision."

SH City est un projet financé au travers du Programme Interreg Sudoe 2014-2020. Axé sur l’utilisation des nouvelles technologies, il permet d’obtenir des données et instruments qui aident à prèvenir les risques dans les monuments, garantissant la protection et promotion de notre patrimoine. Plus d’information: http://shcity.eu/


04/2018

Emilio Muñoz Ferández, Maliaño (Espagne), 60 ans.

Je suis un grand amateur d’art préhistorique et depuis longtemps déjà, j’ai pour habitude de visiter des destinations de tourisme archéologique. Grace au projet REPPARP et à la création du réseau européen d’art rupestre péhistorique, j’ai pu connaître le site internet et les réseaux sociaux de l’Itinéraire Culturel du Conseil de l’Europe, „Chemins de l’Art Rupestre Européen“. Au travers de ces instruments, je peux obtenir toute l’information actualisée dont j’ai besoin et me tenir au courant des dernières nouveautés concernant les sites européens où je peux trouver des manifestations d’art préhistorique interessantes. Actuellement, plus de 150 sites d’art rupestre du sud-ouest européen sont inclus et ça m’est vraiment utile lorsque je veux organiser mes prochaines visites et cultiver ma passion!

REPPARP est un projet Sudoe financé dans le cadre de la période de programmation 2000-2006. Ce projet a permis la création d’un réseau de développement territorial pour la gestion et mise en valeur des sites d’art préhistorique. Grâce à ce projet, un itinéraire culturel du Conseil de l’Europe sur les Chemins de l’art Rupestre Européen a été lancé.

Pour plus d’information: