Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

eSudoe
2021
2027

4KET4Reuse

KETs pour l’élimination des contaminants émergents dans les eaux recyclées de l’espace SUDOE

Axe 1 : Recherche et innovation
OBJECTIF 1B2 :
Développer la diffusion de la recherche appliquée en relation avec les technologies clés génériques
État: Terminado
CODE: SOE1/P1/E0253
COÛT TOTAL ÉLIGIBLE (€)
1.300.125,98
AIDE FEDER (€)
975.094,49
Carlos Alberto Aragón Cruz

CHEF DE PROJET

SECTEURS: : Recursos hídricos (tecnologías para la gestión eficaz, desarrollo potencial de economías,sistemas de distribución inteligente, control de calidad, sistemas de riego o suministro, etc.)
ANNONCE: Primera
DURÉE:
1 septembre, 2016
31 août, 2019
RÉSULTATS: 0000-00-00
BÉNÉFICIAIRE PRINCIPAL :
Fundación Centro de las Nuevas Tecnologías del Agua (ES)
AUTRES BÉNÉFICIAIRES :

2. Institut de Recherche pour le Développement. Département Environnement et Ressources. HydroSciences Montpellier - Unité Mixte de Recherche 5569 FR
3. Universidade Nova de Lisboa. Faculdade de Ciência e Tecnologia. Departamento de Ciências e Engenharia do Ambiente PT
4. Agencia Estatal Consejo Superior de Investigaciones Científicas. Instituto de Recursos Naturales y Agrobiología de Sevilla. Departamento de Agroquimica, Microbiología Ambiental y Conservación de Suelo ES
5. Associação Parque de Ciência e Tecnologia Almada/Setúbal - Madan Parque PT
6. Nanoelectra SL ES

L’un des problèmes les plus urgents dans les pays du sud-ouest européen est la pénurie de ressources hydriques en raison de l’absence de précipitations et de la pollution. Dans le nouveau paradigme d’économie circulaire, la réutilisation d’eaux résiduelles représente une alternative réelle et viable, bien qu’elle exige des garanties. Actuellement, le défi est lié à la capacité limitée des systèmes conventionnels pour éliminer les polluants émergents. Ce projet vise à développer et à valider quatre systèmes de régénération basés sur des technologies clés génériques qui présentent actuellement des résultats prometteurs dans l’élimination de ce type de polluants. En outre, le projet souhaite situer les régions participantes (Andalousie, Languedoc-Roussillon et Lisbonne) à la pointe de l’innovation en matière de la réutilisation des eaux.

4KET4Reuse vise le développement et la validation de quatre systèmes de régénération qui, basés sur les technologies KET, éliminent efficacement les polluants émergents dans les effluents des stations d'épuration. Ces derniers sont des contaminants inconnus jusque-là ou non reconnus en tant que tels, parmi lesquels se trouvent les médicaments, les hormones, les produits de soins personnels et d'hygiène, (&hellip ) tous nocifs pour la santé.

Parmi ses résultats, nous pouvons citer :

  • La définition d'une méthodologie commune pour le développement et la validation des KET dans les laboratoires / entités participants. Ces KET peuvent être transférés dans n'importe quel espace du Sudoe. Pour sa définition, une analyse des polluants émergents les plus courants dans l'espace Sudoe a été réalisée.
  • Le développement de quatre pilotes, à échelle de laboratoire : des systèmes bioélectrogenèses et des systèmes de filtration dans des argiles modifiées en Espagne, des systèmes photocatalytiques en France et des cellules électrocinétiques au Portugal. Tous ont été validés dans un environnement réel et deux processus de brevet sont en cours.