Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

eSudoe
2021
2027

Les projets approuvés

AgroTour SUDOE

Agrotourisme durable pour l’évolution socio-économique et la protection de l’environnement du Sudoe
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 3 - Promouvoir la cohésion sociale et l’équilibre territorial et démographique du Sudoe à travers l'innovation sociale, la valorisation du patrimoine et les services
Objectifs: OS 4.6 (…) Culture /tourisme durable
Le secteur primaire des zones rurales du Sudoe, en plus de représenter une partie très importante de son territoire, constitue une activité clé du point de vue du développement économique, du maintien de la population, de la conservation de l'environnement, de l'aménagement du paysage et de la préservation des traditions et du patrimoine local. Elles jouent un rôle clé dans la mise en œuvre du Pacte vert européen et sont la meilleure garantie de la qualité, de la durabilité et de la sécurité des systèmes agroalimentaires. Toutefois, le secteur est également confronté à un certain nombre de défis urgents, notamment la réduction des marges bénéficiaires, la concurrence de la production étrangère, la difficulté du remplacement des générations et la nécessité de s'adapter au changement climatique, entre autres. Dans ce contexte, la diversification des sources de revenus par le biais de l'agrotourisme représente une bonne opportunité pour les producteurs agricoles et les éleveurs des différentes régions qui composent la zone Sudoe, permettant également la valorisation de leurs produits auprès des consommateurs, l'attraction de jeunes talents pour assurer le renouvellement des générations et la dynamisation des économies locales dans les zones rurales. Bien qu'il y ait eu quelques tentatives, principalement liées au développement du tourisme rural, le potentiel de développement de cette niche de marché dans la région Sudoe est très élevé, car il est lié aux valeurs et aux forces partagées du territoire. Le projet AgroTour SUDOE réunira les capacités et les connaissances de l'espace SUDOE pour le développement d'expériences pilotes innovantes qui contribuent à un plus grand rapprochement entre la société urbaine et rurale, tout en favorisant un changement de paradigme chez le consommateur par rapport aux produits touristiques eux-mêmes et aux produits agroalimentaires (valeur ajoutée des produits locaux, chaînes d'approvisionnement courtes, produits de saison...) Ces expériences seront conçues, suivies et évaluées par des experts de niveau académique, afin que leurs résultats puissent être objectivés et transférés aux politiques publiques correspondantes.

ALERT-PFAS

Stratégie transnationale pour détecter et prévenir la pollution aux PFAS
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 1 - Préserver le capital naturel et renforcer l’adaptation au changement climatique du Sudoe
Objectifs: OS 2.4 (…) Adaptation au changement climatique / prévention des risques
Le changement climatique a pour conséquence des conditions plus chaudes et sèches qui conduisent à la montée des incendies et leur intensité, dans l'espace SUDOE. Les incendies de 2022 dans les zones rurales de l'intérieur ont surtout touché les parcs naturels et autres zones protégées. Comme il s'agit d'incendies plus agressifs, l'utilisation de mousses anti-incendie contenant des retardateurs de flamme a augmenté. Ces mousses contiennent des PFAS-substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées, des "composés éternels" très persistants, mobiles et nocifs pour l'environnement et la santé. La dégradation des PFAS dans le sol et l'eau conduit à leur intégration dans le cycle de l'eau entraînant l'émission de gaz fluorés, contribuant au réchauffement de la planète et au changement climatique. La dégradation de ces gaz dans l'atmosphère entraîne la pollution de l'eau et du sol via pluies qui peuvent être acides, ce qui crée un cycle de pollution. L'objectif d'ALERT-PFAS est de concevoir et de mettre en œuvre une stratégie transnationale visant à détecter et à prévenir la pollution aux PFAS dans les espaces naturels SUDOE, de façon à atténuer leurs effets sur la biodiversité des écosystèmes et le changement climatique. Le projet propose une solution innovante pour détecter et contrôler les PFAS en temps réel et éviter qu'ils ne s'intègrent dans le cycle de l'eau, contaminant l'air, le sol et l'eau. Les actions pilotes seront développées dans des espaces naturels au Portugal, Espagne et France, touchés par les récents incendies. ALERT-PFAS vise aussi à former et à sensibiliser tous les acteurs clés de la chaîne de valeur, y compris le grand public. Le partenariat est composé de 10 bénéficiaires et 12 associés des 3 pays SUDOE, qui apporteront leurs compétences complémentaires. ALERT-PFAS appliquera des technologies innovantes: les capteurs optiques, les processus d'adsorption et de dégradation, les matériaux polymères, la nanotechnologie et l’IA. La solution, transférable à toutes les régions SUDOE, est destinée aux autorités publiques, aux entités de gestion des parcs naturels, de gestion de l'eau, d'extinction des incendies, la protection civile, entre autres.

An-Gel Sudoe

Alerter et lutter contre le gel de printemps dans l’agriculture et l’arboriculture
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 1 - Préserver le capital naturel et renforcer l’adaptation au changement climatique du Sudoe
Objectifs: OS 2.4 (…) Adaptation au changement climatique / prévention des risques
Bien que le processus de changement climatique et de réchauffement de la planète soit intuitivement associé aux sécheresses, aux vagues de chaleur et aux incendies de forêt, il a également des effets très négatifs sur l'agriculture liés aux modifications du cycle de développement naturel des espèces végétales. Les hivers de plus en plus chauds favorisent la floraison précoce des cultures, ce qui accroît la vulnérabilité des plantes aux gelées printanières. Les gelées ne sont donc pas plus intenses que par le passé, mais elles affectent les cultures à des stades critiques de leur développement, provoquant des effets catastrophiques, avec des pertes pouvant aller jusqu'à 100 % pour certains arbres fruitiers et vignobles. Une grande majorité des productions agricoles représentatives des territoires Sudoe ne dispose d'aucun moyen de prévention et de lutte contre ce risque, et celles qui en disposent sont basées sur des systèmes très énergivores, coûteux et non durables ou basés sur l’eau qui n’est pas toujours disponible. Dans ce contexte, le projet An-Gel Sudoe rassemble les capacités scientifiques et techniques les plus représentatives de la région Sudoe pour le développement et l'expérimentation de solutions innovantes pour la prévention et l'adaptation au risque de gel, ainsi qu'un système d'alerte précoce pour les producteurs. Il se concentrera également sur l'assimilation des résultats du projet par les producteurs, à travers un système de soutien, et sur leur transfert vers les politiques publiques, à travers une série de rapports de recommandation. Enfin, d'un point de vue interdisciplinaire, une évaluation socio-économique des solutions développées sera réalisée par rapport aux alternatives préexistantes. Les résultats attendus par An-Gel Sudoe fournissent une base de connaissances transnationale tangible et assimilable pour l'adaptation au risque de gel, en augmentant la résilience des productions représentatives de la zone Sudoe grâce à des solutions durables, peu coûteuses et transférables à d'autres territoires Sudoe ou de l'UE.

AQUAPRED

Système de contrôle et de prévention des contaminants dans les eaux minérales médicinales avec IA
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 2 - Promouvoir la cohésion sociale et l’équilibre territorial et démographique du Sudoe à travers l’innovation et la transformation des secteurs productifs
Objectifs: OS 1.1 (…) Recherche / innovation
La recherche dans les technologies de pointe et leur application dans l’espace SUDOE à un sujet d’importance économique et sociale tel que le thermalisme, l’aide des centres d’innovation aux territoires les plus dépeuplés et le renforcement des réseaux déjà établis dans des projets précédents tels que TERMARED, est la base d’AQUAPRED. AQUAPRED est un projet multi territorial, multidisciplinaire et interdisciplinaire de physique, médecine, pharmacie, chimie, biologie et informatique axé sur la surveillance et le contrôle de l’eau thermale / minérale-médicinale des spas et la prédiction des contaminants basée sur la numérisation des données en temps réel des paramètres fondamentaux de l’eau minérale-médicinale. Le projet déterminera les paramètres fondamentaux des eaux thermales, ainsi que leurs plages de fluctuation dans l’eau thermale au sein d’une installation thermique; son influence sur la sécurité thérapeutique et la qualité de l’eau et les modèles de relations possibles seront également étudiés. Un modèle hydrobiome d’eaux thermales sera établi dans le projet et associé à ses propriétés thérapeutiques. Des systèmes pilotes de collecte de données en temps réel seront développés et installés dans les spas de la zone SUDOE, dans lesquels les paramètres seront surveillés, utilisant dispositifs spécialement conçus pour la fonction, pour une numérisation et une analyse ultérieures. Un système intelligent sera développé, sur la base de ces données, lequel permettra de contrôler les éléments de traitement de l’eau (désinfectants...) et un modèle de Deep Learning qui permet de prédire la possibilité de l’apparition de contaminants dans ces eaux (Legionella, E Coli, etc.). Sur la base des données saisies, des modèles d’efficacité énergétique seront également appliqués pour optimiser la consommation et réduire sa demande.

BIO4RES

Biomasse forestière et prévention des incendies : une opportunité pour la résilience des territoires
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 1 - Préserver le capital naturel et renforcer l’adaptation au changement climatique du Sudoe
Objectifs: OS 2.4 (…) Adaptation au changement climatique / prévention des risques
L'objectif global du projet est d'améliorer la prévention et la gestion du risque d'incendie dans les forêts de l'aire SUDOE, en consolidant la viabilité des plans de prévention par la valorisation de la biomasse extraite et en développant la résilience des forêts sans dégrader leurs services écosystémiques, économiques et sociaux. Les principaux défis abordés sont la prévention des incendies de forêt, la résilience des forêts et la préservation de la biodiversité, la création d'emplois et d'activités économiques dans les zones rurales pour maintenir la population, la décarbonation par la valorisation de la biomasse mobilisée comme source d'énergie renouvelable. La réduction de la biomasse est l'une des actions prioritaires des plans de prévention des incendies, mais le manque de personnel et de ressources rend parfois impossible son extraction des forêts. Le projet promeut la mobilisation de biomasse en minimisant l'impact sur la biodiversité et en facilitant la viabilité économique de cette ressource endogène comme source d'énergie renouvelable avec un impact positif sur le développement économique durable des zones rurales, leur transition écologique et le maintien de population locale. Les principales réalisations seront : -Une stratégie commune de récolte de la biomasse pour améliorer la faisabilité des plans de prévention des risques d'incendie. -Des solutions exemplaires : 1.Système d'indicateurs de biodiversité pour mesurer l'impact des actions de prélèvement de biomasse forestière sur les forêts 2.Nouvelles méthodes mécaniques de mobilisation de la biomasse 3.Modèle de gestion intégrée des forêts et d'utilisation de la biomasse locale en circuit court 4.Plans de formation pour les travaux forestiers Ces réalisations seront développées conjointement par un consortium transnational et multidisciplinaire et seront mises à la disposition des propriétaires forestiers, des autorités locales et régionales, des entreprises de transformation de biomasse et de leur chaîne de valeur et d'autres acteurs dans les territoires SUDOE ayant des zones forestières, contribuant ainsi à la résilience des forêts et maintien d’activités en zone rurale.

COOPTREE

Coopération transnationale pour la préservation et la résilience des forêts du sud-ouest européen
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 1 - Préserver le capital naturel et renforcer l’adaptation au changement climatique du Sudoe
Objectifs: OS 2.7 (…) Protection et préservation de la nature / biodiversité / infrastructures vertes
Le SUDOE comporte des surfaces forestières importantes et variées qui fournissent de nombreux services (production de bois, stabilisation des sols, stockage du CO2, qualité de l’eau, biodiversité riche…). La forêt et les services qu’elle rend sont de plus en plus menacés par différents dangers comme l’anthropisation, les incendies, les agents pathogènes et le changement climatique. Le projet COOPTREE ambitionne donc de préserver ces ressources pour leur valeur actuelle et future (aussi bien économiques qu’écosystémiques), et de fournir aux forestiers de demain un corpus de connaissances et d’expérimentations pour leur permettre de prendre des décisions éclairées. Ces objectifs stratégiques s’appuient sur la création d’un socle de connaissances expertes en la matière, appliquées aux forêts du territoire. Il est ainsi proposé de concevoir une stratégie transnationale de connaissance et de conservation des ressources génétiques d’intérêt. Ce travail sera complété par une amélioration des connaissances de la capacité de ces essences forestières à résister au stress hydrique et à la sécheresse. On tirera également parti de l’héritage précieux que constituent les nombreuses expérimentations (plantations et gestion) qui ont été mises en place par le passé. Les problématiques ayant évolué, le projet proposera enfin la mise en œuvre d’actions pilotes pour préserver et améliorer la résilience forestière sur les territoires. La situation méridionale du SUDOE en fait une sentinelle des territoires européens qui devront faire face à des évolutions importantes du climat et donc des conséquences sur ses forêts. Travailler à l’échelle du SUDOE offre des gradients de situations (pédologiques, biologiques, topographiques et historiques) et d’influences climatiques considérables. Les acteurs forestiers sont nombreux et disposent d’un éventail de compétences large et d’expériences complémentaires. La diversité des écosystèmes et des essences qui s’y développent est unique et se doit d’être préservée tout en étant un atout majeur pour l’adaptation et la résilience des forêts.

Cultur-Monts

Valorisation des Paysages Culturels de montagne: ressource pour le développement territorial durable
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 3 - Promouvoir la cohésion sociale et l’équilibre territorial et démographique du Sudoe à travers l'innovation sociale, la valorisation du patrimoine et les services
Objectifs: OS 4.6 (…) Culture /tourisme durable
Les zones de montagne du sud-ouest de l'Europe connaissent une situation critique de dépeuplement et de vieillissement, ce qui rend indispensable la revitalisation de leur structure sociale et productive. Ce projet relève ce défi en développant le potentiel interne de cinq cas pilotes, dont l'objectif est de valoriser le patrimoine associé à leurs paysages culturels en tant qu'outil d'innovation sociale offrant de nouvelles opportunités de développement aux communautés de montagne, en améliorant leur qualité de vie, la cohésion territoriale et le développement de nouvelles ressources économiques. Cela contribuera à atténuer les importants déséquilibres territoriaux, sociaux et économiques qui existent actuellement. Au cours des dernières décennies, les recherches archéologiques menées dans les régions montagneuses du sud-ouest de l'Europe ont montré qu'il ne s'agit pas seulement de zones naturelles d’une riche biodiversité, mais qu'elles renferment également un important patrimoine résultant de l'intense activité humaine qui a façonné ces paysages culturels au fil du temps. Cependant, ce patrimoine culturel caractéristique des zones de montagne est peu connu et a été jusqu’à présent sous-évalué en tant qu'outil de revitalisation, d'innovation et de transformation durable de ces territoires. L'objectif est de valoriser les paysages culturels de montagne et leur patrimoine afin d'offrir de nouvelles opportunités de développement aux communautés locales. Cela améliorera leur qualité de vie, renforcera la cohésion territoriale et diversifiera les services et les possibilités d'emploi sur le territoire, en renforçant l’auto-estime de la population locale et en augmentant les capacités des organismes publics à attirer des visiteurs, à intégrer de nouvelles populations et à fixer les jeunes dans leurs territoires. La création d'un réseau international de coopération lié aux paysages culturels de montagne est une étape importante pour le développement de stratégies conjointes entre l'Espagne, le Portugal et la France pour la mise en valeur et l'utilisation du patrimoine culturel en tant que ressource pour le développement territorial durable.

ECOSPHEREWINES

Amélioration des services écosystémiques des paysages viticoles à haute valeur écologique
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 1 - Préserver le capital naturel et renforcer l’adaptation au changement climatique du Sudoe
Objectifs: OS 2.7 (…) Protection et préservation de la nature / biodiversité / infrastructures vertes
L’agriculture traditionnelle s’est basée sur des modèles productivistes et industriels pour satisfaire la demande alimentaire associée à l’accroissement de la population, en créant des zones productives homogènes qui ont transformé les paysages et n’ont pas intégré les multiples fonctionnalités qu’offre la nature. Le projet ECOSPHEREWINES est centré sur l'amélioration des paysages liés à la culture de la vigne, une ressource économique et touristique fondamentale dans l'espace SUDOE, en particulier dans les territoires intérieurs, touchés par le dépeuplement et le vieillissement, où la préservation du capital naturel et environnemental est cruciale pour les communautés rurales. L'objectif du projet est d'améliorer les services écosystémiques fournis par les paysages viticoles grâce à la mise en œuvre d'un réseau d'infrastructures vertes (IV) dans les zones à haute valeur écologique, dans le cadre d'une stratégie axée sur leur conservation et leur gestion durable, l'amélioration de la biodiversité et l'augmentation de leur résilience au changement climatique. L'approche de l'aménagement du territoire basée sur les services écosystémiques s'est déjà avérée être une méthode efficace pour la planification et la gestion durables, en particulier en milieu urbain. Cependant, l'application de cette méthode dans les zones rurales se heurte au manque de données spécifiques. Pour relever ce défi, le projet analysera l'état de l'art de l'IV à différentes échelles de paysage, identifiera les moteurs et les obstacles à sa mise en œuvre dans les paysages viticoles, et concevra et testera dans des projets pilotes une méthodologie pour sélectionner, calculer, mesurer et cartographier les services écosystémiques les plus pertinents à différentes échelles. Ce travail permettra d'établir des scénarios pour les décisions d’aménagement des paysages viticoles présentant des caractéristiques similaires, de transférer et capitaliser des solutions testées au niveau transnational afin de développer une gestion plus globale et holistique améliorant la biodiversité, l'environnement et les services touristiques et culturels dans les zones rurales de l'espace SUDOE.

FASHION FORWARD

FASHION FORWARD
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 2 - Promouvoir la cohésion sociale et l’équilibre territorial et démographique du Sudoe à travers l’innovation et la transformation des secteurs productifs
Objectifs: OS 1.4 (…) Spécialisation intelligente / transition industrielle / esprit d’entreprise
L'industrie textile et mode de l'UE est confrontée à un défi sans précédent émanant du Pacte vert européen et qui se traduit par une série de nouvelles obligations dans la gestion des déchets textiles, prônant un modèle circulaire et durable. Parmi ces obligations, le tri des déchets textiles par les municipalités et la nécessité pour les entreprises d'utiliser des fibres recyclées dans leurs vêtements. Cette nouvelle feuille de route touche un secteur textile où les acteurs de la chaîne de valeur avaient jusqu’alors des intérêts disparates sans obligation de convergence (principalement des entités publiques, des entreprises, des collecteurs de déchets, des consommateurs). Fashion Forward relève ce défi dans l'espace SUDOE, avec un accent particulier sur les zones rurales, un territoire dans lequel le textile et la mode ont un impact économique, social et environnemental fort. Il le relève grâce à une stratégie transnationale, conçue par un consortium composé d’acteurs de la chaîne de valeur du recyclage, promouvant la circularité dans l'industrie de la mode SUDOE (activation de la chaîne d'approvisionnement des déchets textiles post-consommation et incorporation de cette matière dans les collections de mode des entreprises des territoires). La démarche, qui comprend information, formation, mentorat, sensibilisation et actions pilotes, sera déployée à travers des plans d'action locaux en Catalogne, aux Baléares, en Galice, en Occitanie et à Vallée de l’Ave. Chaque action sera adaptée aux besoins de la cible, afin de les accompagner dans leur adaptation au changement. Fashion Forward proposera 5 pilotes (3 technologiques liés aux entreprises, un sur la mesure de l'impact environnemental et un autre sur la gamification dans les écoles primaires et secondaires). Il prévoit d'impacter 115 entreprises, 300 municipalités et entités locales, 16 collecteurs de déchets, 50 écoles et une fraction importante de consommateurs grâce à une campagne de sensibilisation stratégique.

FLoRE

Flore Locale pour la Restauration Écologique
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 1 - Préserver le capital naturel et renforcer l’adaptation au changement climatique du Sudoe
Objectifs: OS 2.7 (…) Protection et préservation de la nature / biodiversité / infrastructures vertes
Les territoires de l’espace SUDOE abritent une exceptionnelle biodiversité, mais l’accélération des conséquences du réchauffement climatique, l’intensification des activités humaines et l'exode rural sont responsables de la dégradation et de la fragmentation des écosystèmes. Dans ce contexte, le défi du projet FLoRE est de faire la preuve de la faisabilité économique et organisationnelle d’un changement d’échelle dans la mise en œuvre d’un bouquet de solutions de restauration écologique valorisant une ressource locale : les semences herbacées sauvages et indigènes. Pour ce faire, nous concevrons, tout d’abord, à partir des enseignements issus de précédents projets, des outils pratiques adaptés aux besoins courants de nos groupes cibles (autorités publiques, entreprises, prescripteurs, propriétaires, gestionnaires). Puis, nous mettrons en place un réseau de lieux de démonstration dans des milieux diversifiés à forts enjeux, pour donner à voir différentes solutions (dont au moins 3 modalités de restauration écologique et différents sites de multiplication de semences). En parallèle, nous animerons un dispositif participatif multi-acteurs pour concevoir et tester de nouveaux modèles de coopération économique visant l’auto-production de semences par les usagers ou la fourniture de produits et services à des tiers selon un catalogue commun. Nous accompagnerons également les autorités publiques et entreprises désireuses d’introduire des semences herbacées locales dans leurs processus de restauration et animerons des journées grand public à des fins de divulgation. Nos actions contribueront à la préservation de la qualité de vie et à l’attractivité des territoires ruraux. Notre consortium se compose de 8 partenaires (3 en France, 3 en Espagne, 2 au Portugal). Nos pilotes se situent en Occitanie, Auvergne, Estrémadure, à Soria, Murcia, dans la Serra da Estrela et la rive gauche du rio Guadiana. La coopération transnationale nous permettra de mettre à disposition un panel de solutions de restauration, adaptées aux contextes règlementaires de chaque pays et aux réalités de chaque territoire, pour une diversité de milieux représentatifs de l’espace SUDOE.

GestEAUr

Gestion durable et numérisée de l’AgUa en milieu rural de l’espace SUDOE
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 1 - Préserver le capital naturel et renforcer l’adaptation au changement climatique du Sudoe
Objectifs: OS 2.5 (…) Accès à l’eau / gestion durable de l’eau
Les zones rurales du SUDOE présentent de multiples défis en ce qui concerne le cycle de l’eau: la rareté des ressources (aggravées par le changement climatique), l’impact de l’activité agricole sur la qualité de l’eau (et la difficulté qui en résulte de la rendre compatible avec la DE, l’activité économique et la disponibilité de l’eau potable) et le manque d’efficacité dans la gestion (installations obsolètes et peu de moyens personnels). Il est essentiel de renforcer les réseaux de collaboration entre les acteurs impliqués dans la gestion des ressources en eau afin de mettre en œuvre des techniques efficaces, durables et rentables pour la réutilisation et la purification de l’eau. Cela nécessite la création d’un nouveau système de gouvernance fondé sur la coopération territoriale. L’eau est un bien commun et en tant que tel, elle ne comprend pas les frontières. Le projet développera une stratégie pour améliorer l’efficacité et la qualité de l’eau dans les zones rurales SUDOE dans un contexte de changement climatique, 5 plans d’actions pour 4 organisations pour améliorer les services d’approvisionnement et de traitement de l’eau, 3 tests pilotes de solutions rentables et durables pour l’épuration, la purification et la réutilisation et un outil numérique pour 2 entités pour améliorer la gestion de l’eau. En outre, il améliorera les capacités des pouvoirs publics dans 3 pays et les connaissances sur les techniques de consommation, de réutilisation et de purification de 3 institutions scientifiques. GestEAUr adoptera une approche innovante, abordant le cycle intégral de l’eau de manière holistique et ira au-delà de la pratique existante, qui applique les mêmes solutions quelles que soient les caractéristiques du territoire. Ainsi, il analysera et testera des techniques spécifiques rentables, ultramodernes et fondées sur la nature (SBN) (et des combinaisons de techniques) pour répondre aux besoins des zones rurales de SUDOE. En outre, il fournira des outils numériques pour optimiser et faciliter sa gestion et sa planification

HENKO NET

Innovation et technologies numériques pour des soins palliatifs sociaux et sanitaires à domicile
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 3 - Promouvoir la cohésion sociale et l’équilibre territorial et démographique du Sudoe à travers l'innovation sociale, la valorisation du patrimoine et les services
Objectifs: OS 4.5 (…) Accès aux soins / systèmes de santé
En Espagne, seul 49% des personnes ayant besoin de soins palliatifs (SP) les reçoivent. En France, 85% des personnes souhaitent mourir chez elles mais seul 37% le font. Au Portugal, l’Association portugaise de SP lançait l’alerte : 70.000 personnes n’avaient pas accès à ces soins. Ces soins sont pourtant cruciaux parce qu’ils permettent de contrôler les symptômes, ce devoir éthique pour soulager et respecter la dignité des personnes. Dispensés au foyer, ils procurent au patient plus de confort et bien-être. HENKO signifie changement profond et transformateur en japonais. HENKO NET aspire à créer une communauté de savoirs pour renforcer les systèmes de prise en charge en soins palliatifs et mener à bien une transformation organisationnelle en donnant de l’essor à l’innovation et en adoptant des technologies numériques novatrices qui permettront la prise en charge des patients à domicile en continu et aussi dans le milieu rural. Pour ce faire, les partenaires concevront une stratégie conjointe et un plan d’action pour promouvoir chez les professionnels une attitude novatrice, une formation avancée et l’échange de bonnes pratiques dans de nouveaux modèles de prise en charge et d’adoption de technologies numériques efficaces. Un des résultats les plus novateurs sera HENKO, une plateforme basée sur l’intelligence artificielle pour la détection précoce de besoins de SP et l’anticipation d’évènements non désirés (médicaux ou sociaux). Elle permettra une meilleure organisation des soins, un suivi plus effectif à domicile et moins d’hospitalisations. Patients, familles, professionnels participeront activement au développement de l’outil et un essai pilote avec 100 patients déterminera son efficacité et son efficience. La coopération entre les bénéficiaires des trois pays (ES, FR, PT) est essentielle. En effet, l’innovation est très rare dans ce domaine et élargir la scène de travail à l’échelle transnationale permettra de compter sur des connaissances suffisantes pour développer les solutions.

HITTS

Heritage Innovation, Territory, Tourism and Sustainability.
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 3 - Promouvoir la cohésion sociale et l’équilibre territorial et démographique du Sudoe à travers l'innovation sociale, la valorisation du patrimoine et les services
Objectifs: OS 4.6 (…) Culture /tourisme durable
HITTS fait face aux défis suivants communs à l'espace SUDOE : dépeuplement, vieillissement et fuite des ressources humaines à haute valeur ajoutée ; faible valorisation du patrimoine, notamment artistique et culturel, comme moteur de l'activité écotouristique ; niveau insuffisant de conscience de sa valeur ajoutée, manque de travail collaboratif entre l’ensemble des acteurs locaux pour assurer sa promotion. L’objectif principal de HITTS est de valoriser les singularités culturelles, naturelles et patrimoniales des territoires ruraux du SUDOE en s'appuyant sur la revitalisation du patrimoine culturel et naturel, la création artistique et le développement de la collaboration public-privé à travers des méthodologies et des outils innovants pour promouvoir un tourisme durable et écologique. HITTS est un projet innovant qui vise à mener des actions transnationales de promotion d'un tourisme durable basé sur la valorisation du patrimoine culturel et naturel des zones rurales de l'espace SUDOE en mobilisant et impliquant les acteurs privés et publics locaux tout au long de l'exécution du projet. Le parti-pris de HITTS est de valoriser le patrimoine en s’appuyant sur les productions artistiques et culturelles, le développement de stratégies public-privé avec la perspective d’une gouvernance renouvelée. Le projet commencera par des actions axées sur l'implication de tous les acteurs des zones rurales d'intervention (GT1) à travers la création de laboratoires territoriaux. Un diagnostic participatif sera élaboré par territoire pour évaluer les ressources patrimoniales, culturelles et artistiques endogènes et 15 bonnes pratiques seront identifées. Une stratégie commune sera conçue pour le développement socio-économique innovant et durable des territoires ruraux de l'espace SUDOE (GT2), qui sera la principale réalisation du projet, basée sur la valorisation touristique de son patrimoine culturel et naturel. Enfin, HITTS propose la mise en place d'actions pilotes issues de la stratégie, adaptées aux singularités et besoins de chaque territoire.

I-ReWater

Gestion durable des ressources hydriques pour l’agriculture irriguée dans l’espace SUDOE
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 1 - Préserver le capital naturel et renforcer l’adaptation au changement climatique du Sudoe
Objectifs: OS 2.5 (…) Accès à l’eau / gestion durable de l’eau
I-ReWater analyse l’état actuel des ressources hydriques dans l’espace SUDOE. L’accent sera porté sur le recyclage des eaux usées recyclées (REUT) pour l’irrigation des cultures afin de favoriser un usage résilient de l’eau et l’étude de son impact sur les rendements et la qualité. Une analyse globale des ressources en eau sera réalisée incluant la disponibilité de la REUT pour évaluer son utilisation potentielle en complément des sources d’eau classiques en irrigation (eaux de surface et souterraines). La qualité et les volumes disponibles d’eau usée recyclée seront intégrés dans cette analyse globale des ressources en eau. Dans le cadre du projet, un plan d’action au niveau international sera établi détaillant les étapes à suivre pour introduire les eaux recyclées en complément des sources d’eau conventionnelles d’irrigation dans l’objectif de réduire les extractions d’eau des milieux naturels améliorant ainsi la qualité et la quantité d’eau disponibles pour ses autres usages. La conception de cette stratégie est basée sur l'étude des ressources en eau disponibles et l’évaluation de l’impact environnemental de l’irrigation avec la REUT. Une méthodologie d’analyse du cycle de vie sera employée en accordant une importance particulière aux impacts sur l’eutrophisation, l’acidification, l’écotoxicité et l’estimation de l’empreinte eau. Une analyse socio-économique du futur mix d’eau pour l’irrigation et la sensibilisation du public à la REUT pour l’irrigation des cultures sera incluse dans la stratégie. Deux pilotes seront menés pour démontrer l’intérêt de la REUT en irrigation des cultures horticoles et ligneuses comprenant 16 expérimentations au total couvrant ainsi différents contextes socio-culturels et environnementaux. Enfin, des outils d’aide à la décision seront développés afin d’améliorer la prise de décision, d’établir une stratégie d’irrigation déficitaire durable en intégrant des modèles et applications existantes. Un des aspects innovants de la proposition est l’approche internationale du projet qui comprend des cultures irriguées sur différents territoires avec des historiques de gestion de l’eau et de l’irrigation variés.

NEWPOWER

Valorisation intégrale des déchets agroforestiers: Nouvelles bioraffineries multiproduits évolutive
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 2 - Promouvoir la cohésion sociale et l’équilibre territorial et démographique du Sudoe à travers l’innovation et la transformation des secteurs productifs
Objectifs: OS 1.1 (…) Recherche / innovation
L'objectif principal de NEWPOWER est de résoudre les problèmes liés à la forte accumulation de résidus agricoles et forestiers, en raison de l'abandon des zones rurales pouvant ainsi provoquer des incendies. NEWPOWER créera un réseau de collaboration entre les organismes publics et privés de l'espace SUDOE, visant une gestion durable de ces déchets, développant de nouveaux procédés de conversion, pour l’obtention d'énergie renouvelable et de nouveaux produits à haute valeur ajoutée, générant des avantages socio-économiques ainsi que la création d'emplois qualifiés. Le caractère innovant de NEWPOWER repose sur la valorisation intégrale des résidus agricoles et forestiers, en les réutilisant au lieu de les éliminer. L'obtention d'ingrédients à haute valeur ajoutée générera des bénéfices pour les entreprises du secteur et débouchera sur de nouveaux métiers. Le projet vise à obtenir des produits biofonctionnels attractifs à utiliser dans les industries agro-alimentaires, pharmaceutiques, biotechnologiques et biologiques. Pour atteindre l'objectif, il sera nécessaire d'établir une coopération transnationale forte, où chaque entité apporte ses connaissances dans les différentes étapes. Certains seront impliqués dans des procédés innovants et écologiques d'extraction de produits à valeur ajoutée basés sur une bioraffinerie multi-produits dans un contexte d'économie circulaire ; d'autres se concentreront sur la caractérisation et l'encapsulation de composés actifs d'intérêt ou dans la formulation d'aliments fonctionnels, de nutraceutiques, d'emballages intelligents, de produits naturels pour la protection des plantes, de biocarburants, de bioplastiques et de synthons pour l’industrie chimique. Enfin, une étude technico-économique et environnementale de l'ensemble des procédés développés dans NEWPOWER sera réalisée pour étudier leur viabilité industrielle. L'organisation de la société civile impliquée aura un rôle clé dans la sensibilisation et la diffusion des résultats, la promotion de la durabilité, la consommation responsable, les habitudes et régimes alimentaires sains et la réduction des déchets, afin d'atteindre le bien-être de la société dans son ensemble.

Phos4Cycle

Surveillance des phosphates dans l’activité agricole pour l’utilisation durable des terres et l’eau
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 1 - Préserver le capital naturel et renforcer l’adaptation au changement climatique du Sudoe
Objectifs: OS 2.7 (…) Protection et préservation de la nature / biodiversité / infrastructures vertes
La pollution de l'eau et du sol est un problème courant dans l'espace SUDOE. Les déficiences dans la gestion des sols agricoles et d'élevage, et en particulier l'application inadéquate d'engrais dans les exploitations agricoles, entraînent des concentrations de nutriments dans les eaux de surface et souterraines, ainsi que la détérioration des sols. La pollution des eaux et des sols par les phosphates provenant des activités agricoles et d'élevage suscite une inquiétude croissante dans le territoire SUDOE. Phos4Cycle vise à promouvoir la protection, la conservation et la récupération des sols et des masses d'eau de surface et souterraines affectés par ou risquant d'être contaminés par les phosphates. Pour ce faire, le projet propose, d'une part, de développer une stratégie commune et un plan d'action pour la gestion des phosphates associés à l'activité agricole et d'élevage dans les zones rurales afin d'améliorer les pratiques agricoles et, d'autre part, de mettre en place un projet pilote pour améliorer la surveillance des flux de phosphates et la prévision du risque d'eutrophisation dans les bassins fluviaux. Le projet vise à soutenir les agriculteurs et les éleveurs grâce à une gestion durable de l'eau et des sols, ainsi que les autorités et les organismes concernés. Le projet bénéficie d'une collaboration transnationale qui permet de réunir des organisations capables de réaliser des projets pilotes de surveillance des flux de phosphate avec une technicité pointue dans des contextes différents (en termes de bassin hydrographique, de climat, de sol, de pédologie, d'activité agricole et de système de gestion), et qui ont identifié la contamination du sol et de l'eau par le phosphate comme étant une priorité. La pollution par les phosphates, contrairement à la pollution par les nitrates, est un problème relativement peu connu. Phos4Cycle est l'occasion d'appliquer une technologie de pointe à la surveillance de l'eau à distance en analysant les paramètres physico-chimiques et biologiques par imagerie de surface, ainsi qu'à la surveillance environnementale des micropolluants inorganiques.

PreDisc

Modèle innovant de prévention du handicap chez les personnes âgées : de l’hôpital aux zones rurales
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 3 - Promouvoir la cohésion sociale et l’équilibre territorial et démographique du Sudoe à travers l'innovation sociale, la valorisation du patrimoine et les services
Objectifs: OS 4.5 (…) Accès aux soins / systèmes de santé
L’Europe est une société vieillissante, et le territoire du SUDOE -en particulier les zones rurales- présente le taux le plus élevé de personnes âgées. Le vieillissement provoque l’apparition de fragilités et de handicaps qui s’associent à une utilisation accrue des ressources sanitaires et à une augmentation des hospitalisations.La France, l’Espagne, le Portugal et l’Andorre ont différents modèles de soins aux personnes âgées basés sur la prévention du handicap, avec des points forts et d’autres à améliorer. Les principales réalisations prévues dans le projet PreDisc permettront la mise en place d’un nouveau modèle de gestion de la prévention du handicap lié aux hospitalisations et de sa prise en charge par les Soins de Santé Primaires (SSP) qui réduira le déséquilibre entre les régions. En effet, il s’agit d’établir un modèle intégré et coordonné, basé sur l’utilisation de technologies et la promotion du bien vieillir. Par ailleurs, ceci renforcera la résilience des systèmes de santé. En harmonisant les protocoles et les méthodologies, la coopération permettra l’élaboration conjointe de nouvelles stratégies intégrées qui favoriseront un meilleur suivi et une meilleure coordination des soins aux personnes âgées. Ainsi, i) un essai clinique multicentrique qui montrera les bénéfices d’un programme d’entraînement physique pendant l’hospitalisation sera réalisé ii) la continuité de ce programe d’entraînement et la prise en charge en SSP du patient hospitalisé seront facilitées, - en particulier dans les zones rurales -, par le développement et l’utilisation de technologies innovantes, iii) le modèle du bien vieillir en milieu rural sera promu et l’égalité d’accès aux soins de santé favorisée par des modèles de coordination entre professionnels et par l’utilisation d’outils technologiques. Tout ceci en évitant les déplacements et les hospitalisations inutiles.Différents acteurs clés -tels que les hôpitaux, équipes SSP et autres organismes publics de santé– participent au projet et permettront d’assurer sa viabilité.Ce projet développe un modèle de soins innovant qui améliorera la qualité de vie des personnes âgées et favorisera l’égalité d’accès aux soins de santé.

REMAIN

robotic REMAnufacturing of deformable INdustrial products
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 2 - Promouvoir la cohésion sociale et l’équilibre territorial et démographique du Sudoe à travers l’innovation et la transformation des secteurs productifs
Objectifs: OS 1.1 (…) Recherche / innovation
Une grande partie du tissu industriel de l'espace SUDOE appartient aux secteurs manufacturiers traditionnels. Il est composé de petites et moyennes entreprises dont les processus de production ont un faible niveau technologique, notamment en raison des coûts élevés associés au développement et à la mise en œuvre de nouvelles technologies. Ces entreprises confectionnent divers produits d'usage courant qui ont souvent un cycle de vie court, soit parce que l'acquisition d'un nouveau produit est relativement peu coûteuse, soit en raison des difficultés rencontrées pour les réparer. Il en résulte une quantité très importante de déchets avec des taux de recyclage faibles. Le projet REMAIN a pour objectif principal d’intégrer le processus de REMANUFACTURING dans les modèles d'entreprise des secteurs cibles et les outils pour faciliter la réparation et/ou le recyclage des produits. À cette fin, de nouveaux outils seront développés pour détecter les dommages causés aux produits usagés et un système multi-robot capable de les désassembler et de les préparer pour les réintroduire dans les chaînes de fabrication.

RePo-SUDOE

Drug Repurposing pour un développement efficace et accéléré des médicaments dans l’espace SUDOE
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 2 - Promouvoir la cohésion sociale et l’équilibre territorial et démographique du Sudoe à travers l’innovation et la transformation des secteurs productifs
Objectifs: OS 1.1 (…) Recherche / innovation
L'espace SUDOE peut-être reconnu comme d'excellence dans le domaine du “drug repurposing”? Le développement de nouveaux médicaments présente des taux d'échec, coûts et retards élevés. Cá justifie l'émergence du drug repurposing, permettant de nouvelles indications thérapeutiques pour des médicaments déjà disponibles sur le marché, avec des bénéfices pour l'industrie, la société et les patients. L'objectif principal du projet RePo-SUDOE est de développer et de diffuser des technologies pour le drug repurposing, en rendant l'espace SUDOE plus compétitif dans ce domaine de R&D, en stimulant l'activité de l'industrie biopharmaceutique et en attirant des ressources humaines qualifiées. Ce but sera atteint à travers 3 objectifs spécifiques: 1) Promouvoir la connaissance scientifique et diffuser la technologie pour le drug repurposing parmi les agents publics et privés, en plaçant les groupes et les centres de R&D de l'espace SUDOE au plus haut niveau d'excellence européenne; 2) Potentialiser la collaboration multidisciplinaire et identifier les opportunités innovantes dans l'espace SUDOE pour le drug repurposing, à travers la mise en œuvre d'un réseau transnational. Une base de données sera créée avec des informations sur les cibles thérapeutiques et les médicaments ayant une activité biologique. 3) Créer un prototype de salle de visualisation 3D de systèmes biologiques, qui fonctionnera en tant que projet pilote sur le territoire SUDOE. Il s'agira d'un espace avec technologie de réalité virtuelle et augmentée permettant de visualiser en 3D des cibles thérapeutiques et leur interaction avec des médicaments, de manière interactive et pédagogique, dédiée aux jeunes étudiants et chercheurs dans les domaines STEAM. Ce projet rassemble, pour la 1ère fois, des partenaires de différentes régions SUDOE, et de différents domaines de la chaîne de valeur du développement de médicaments, dans un projet commun de drug repurposing. Le RePo-SUDOE mettra au service de la société des informations scientifiques facilement consultables et en libre accès, ainsi que des technologies de visualisation qui sont cruciales pour l'affirmation du domaine du drug repurposing dans le SUDOE.

RESINSURF

Towards more RESilient, sustainable, competitive and INtelligent electrochemical SURFace treatments
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 2 - Promouvoir la cohésion sociale et l’équilibre territorial et démographique du Sudoe à travers l’innovation et la transformation des secteurs productifs
Objectifs: OS 1.1 (…) Recherche / innovation
RESINSURF répond à la nécessité d'appliquer des technologies de surface alternatives par le biais de la recherche et de la génération d'une stratégie d'action homogène face à un problème commun à l´espace SUDOE. Il contribue à la modernisation technologique du secteur du traitement de surface et à sa transition vers la fabrication numérique, en réponse au règlement (CE) n° 1907/2006 (ci-après dénommé REACH, acronyme de enRegistrement, Évaluation, Autorisation et restriction des substances CHimiques). Il contribue au développement de méthodes spécifiques de contrôle des lignes de traitement, les rendant plus durables, compétitives et intelligentes. Il offre des alternatives aux technologies actuelles, qui ont un impact négatif sur la santé des travailleurs et sur l'environnement. Le développement, l'évaluation et le transfert de nouvelles technologies de traitement électrochimique et des techniques de pointe de suivi des processus et de caractérisation des surfaces pour les secteurs des transports, de la production d'énergie, la construction et de la fabrication d'outils, stimuleront la croissance intelligente et durable des entreprises et de l'industrie dans l'espace SUDOE Le développement et l'adoption de la stratégie commune (SC) comprend une ligne d'action orientée vers le transfert de connaissances, se concentre sur la croissance démographique, propose une formation pour étudiants et professionnels et applique les solutions dans les entreprises de la région. Les projets pilotes menés en FR et ES généreront des connaissances et des solutions technologiques. La capitalisation des connaissances existantes sur le territoire est la source de retour pour les professionnels du secteur, le monde universitaire et les générations futures. Il répond directement au problème du dépeuplement des zones rurales. L’expertise du consortium et l'application directe des solutions dans les territoires font de RESINSURF un projet ambitieux et innovant dans l'espace SUDOE, de SUDOE pour SUDOE.

REVITAL

Revitalisation socio-économique des zones peu peuplées grâce à la télémédecine clinique
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 3 - Promouvoir la cohésion sociale et l’équilibre territorial et démographique du Sudoe à travers l'innovation sociale, la valorisation du patrimoine et les services
Objectifs: OS 4.5 (…) Accès aux soins / systèmes de santé
Le SUDOE est un territoire démographiquement vieillissant et ses zones rurales intérieures connaissent une situation de dépeuplement croissante qui conduit à leur disparition. Les régions de Castilla y León (Espagne), Beira Baixa (Portugal) et Pays Basque (France) sont des exemples de ces territoires à faible densité de population. Le COVID a mis en évidence le manque de soins pour les habitants de ces zones rurales, en particulier les personnes âgées et dépendantes. D'autre part, la difficulté de trouver des niches de marché pour développer une activité économique durable conduit aux jeunes et aux professionnels hautement qualifiés à partir vers les villes, ce qui affaiblit encore plus l'intérieur rural du SUDOE. Le défi et le besoin communs de ces zones rurales intérieures est de revitaliser leur tissu économique et social, en promouvant des opportunités d'emploi qui résolvent les défis sociaux dans une perspective d'innovation, en combinant les besoins sociaux avec les opportunités de développement. REVITAL cherche à couvrir le besoin de fournir des soins de santé spécialisés et des services de réadaptation physique et neurologique (en particulier pour les personnes dépendantes et âgées), en utilisant des outils technologiques qui permettent d'offrir des services de téléassistance et de télé-réadaptation, ce qui contribuera également à créer des emplois qualifiés et à établir de nouvelles populations qui stimuleront l'économie rurale. Le projet a une orientation stratégique claire vers le renforcement de la cohésion sociale et de l'équilibre territorial et démographique à travers l'innovation sociale et le développement endogène. Les défis et les besoins à couvrir sont clairs: répondre au dépeuplement et au vieillissement des zones rurales intérieures en établissant une nouvelle population avec une formation sociale et sanitaire, éviter que les personnes âgées et dépendantes ne doivent migrer vers les zones urbaines pour accéder à des services cliniques avancés, et développer des systèmes de production durables basés sur les technologies de téléassistance et de télé-réhabilitation, répondant à des besoins sociaux des services sociaux et sanitaires.

ROBOTA-SUDOE

La robotique, l’automatisation et la numérisation en tant que moteurs de la compétitivité et de la c
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 2 - Promouvoir la cohésion sociale et l’équilibre territorial et démographique du Sudoe à travers l’innovation et la transformation des secteurs productifs
Objectifs: OS 1.1 (…) Recherche / innovation
Le défi du projet est lié à la modernisation technologique des secteurs économiques de l’espace SUDOE, en particulier l’industrie agroalimentaire et les plastiques, contribuant au transfert de connaissances et d’innovation vers les territoires moins développés et vers les secteurs traditionnels et artisanaux, où l’automatisation n’est pas appliquée. L’objectif principal du projet est d’améliorer la compétitivité et de renforcer la croissance des PME, en utilisant des solutions robotiques collaboratives qui répondent aux défis endogènes et garantissent le respect de l’environnement. Le projet vise à mettre l’innovation au service des acteurs territoriaux pour améliorer la qualité de vie et accroître le potentiel et l’attractivité de l’ensemble de l’espace SUDOE dans les zones rurales particulières. Les principales réalisations attendues comprennent la création d’un réseau entre les entités du SCT axé sur le partage des connaissances et le transfert de technologie vers les PME, la création de nouvelles techniques collaboratives de contrôle robotisé, l’application d’approches innovantes et différenciantes à la manipulation d’objets, de nouvelles solutions technologiques pour soutenir les travailleurs dans des tâches pénibles, la mise en œuvre de ces techniques dans des environnements de production réels, tels que la découpe de viande, l’emballage de fruits et l’assemblage de poupées, et la création de trois « laboratoires vivants » pour promouvoir les solutions développées vers les autres secteurs et PME présents dans les territoires. La coopération entre les centres d’innovation et les territoires sera cruciale pour contribuer au rééquilibrage territorial et renforcer l’activité économique dans ces territoires. La coopération transnationale est essentielle car les secteurs couverts et les défis rencontrés sont similaires, mais le niveau de connaissances et de compétences des différentes entités est complémentaire, de sorte que la collaboration conduira à des solutions plus efficaces et innovantes. L’aspect innovant du projet est lié à l’application de technologies et de techniques avancées d’IA dans le développement de solutions robotiques collaboratives.

RURAL TRANSITION LABS

Rural Transition Labs : approche systémique & innovante de l’adaptation au changement climatique
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 1 - Préserver le capital naturel et renforcer l’adaptation au changement climatique du Sudoe
Objectifs: OS 2.4 (…) Adaptation au changement climatique / prévention des risques
Dans le Sudoe rural, l’augmentation des températures, sécheresses accrues, le manque d’eau et les conflits sur l’usage des terres menacent les productions agricoles, la solidité des infrastructures et la qualité de vie des habitants, contribuant à leur dépopulation. Ces vulnérabilités impactent aussi les aires urbaines : sécurité alimentaire, souveraineté énergétique ou étalement urbain dépendent de la capacité d’adaptation des espaces ruraux au changement climatique. Les territoires ruraux ont un rôle clé à jouer pour une Europe neutre en carbone et doivent être reconnus comme pôles d’innovations. Les territoires ruraux du Sudoe font aussi face à un défi commun en matière de démocratie et de passage de planification à mise en œuvre. RURAL TRANSITION LABS entend faire des territoires ruraux des pôles d’innovations testant de nouvelles solutions participatives inspirées des écosystèmes pour accroître leur résilience et capacité d’adaptation au CC. Une stratégie conjointe et un plan d’action seront développés pour le déploiement des Labos de Transition Rurale en s’appuyant sur l’expérience des partenaires (dialogue territorial, action climatique, GIS, écosystèmes locaux). 3 territoires pilotes mettront en œuvre la stratégie, renforçant leurs compétences sur la conduite du changement systémique, et mettrons en place des projets pilotes adressant des défis clés de l’adaptation au CC dans le Sudoe. Les projets pilotes expérimenteront une solution concrète et démontreront la pertinence des Labos de Transition Rurale comme moteurs d’innovations pour l’adaptation au CC et la résilience des espaces ruraux du Sudoe. Ces solutions seront répertoriées en un catalogue et transférées dans le Sudoe. Les aspects innovants du projet reposent sur son approche territoriale de l’adaptation au changement climatique. Faisant un pas de côté par rapport à l’approche en silos, le projet s’appuie sur une approche systémique où les acteurs définissent une vision partagée et s’investissent pour la réaliser. Cela implique de nouvelles formes de coopération qui seront facilitées par l’outil SIG mettant en avant les synergies, stimulant l’action et l’engagement auprès du grand public.

SCAIRA

Création & Accélération de start-ups en zones rurales pour favoriser l’industrie durable
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 2 - Promouvoir la cohésion sociale et l’équilibre territorial et démographique du Sudoe à travers l’innovation et la transformation des secteurs productifs
Objectifs: OS 1.4 (…) Spécialisation intelligente / transition industrielle / esprit d’entreprise
Alors que les entreprises manufacturières placent l'innovation au 1er rang de leurs priorités pour faire face à la crise environnementale, nombre d'entre elles manquent de solutions agiles adaptées à leurs défis actuels et futurs à adopter dans leurs ateliers. De plus, l'innovation dans les grandes entreprises étant souvent freinée par la complexité & les délais de réalisation, les activités d’innovation sont désormais portées par les start-ups. Ce constat général s'applique aussi à l'espace SUDOE où la capacité d'innovation doit être stimulée pour les écosystèmes industriels. Afin de lever ces obstacles à l'innovation, le projet SCAIRA vise à développer un programme de formation sur mesure pour soutenir la création & l'accélération de start-ups en zone rurale pour la transition verte du secteur manufacturier, en mettant l'accent sur l'aérospatial & l'automobile. Ces secteurs ont en effet un ancrage historique dans l'espace SUDOE avec un nombre important d'entreprises à accompagner dans leur transition. L'ambition de SCAIRA est de créer & attirer de nouveaux actifs économiques dans les zones rurales tout en offrant des réponses innovantes aux industriels en matière de production durable & de réduction de leur empreinte carbone. Le programme SCAIRA sera développé par 5 incubateurs, dont 2 bénéficient d'infrastructures R&D, situés en zone rurale au Portugal, en Espagne et en France, offrant au projet leur expertise spécifique & bonnes pratiques. Les défis industriels, territoriaux et environnementaux seront déterminés par 5 clusters avec Airbus Atlantic & les industriels des écosystèmes régionaux partenaires. Les clusters, Airbus Atlantic et les industriels complèteront également le programme de formation en apportant leur expérience et connaissance de l'industrialisation, du marché ciblé, et l'identification des clients & investisseurs. Ce projet permettra de créer & accélérer 45 start-ups qui recevront un soutien pérenne via leur incubateur régional et les différents clusters locaux. Le projet SCAIRA rétablira ainsi l'attractivité du secteur manufacturier & des zones rurales en renforçant la culture entrepreneuriale & le bien-être au travail dans l'industrie.

SenForFire

Réseaux de capteurs sans fil pour la prévention et la détection précoce des incendies de forêt
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 2 - Promouvoir la cohésion sociale et l’équilibre territorial et démographique du Sudoe à travers l’innovation et la transformation des secteurs productifs
Objectifs: OS 1.1 (…) Recherche / innovation
Le projet démontrera la faisabilité d’intégrer des réseaux de capteurs sans fil (WSN) à faible coût pour la surveillance et l’alerte précoce des incendies de forêt. Les données météorologiques et les images satellitaires (télédétection) à faible résolution spatiale et temporelle et à faible fiabilité (taux élevé de faux positifs), et couteuses, sont actuellement utilisées pour évaluer le risque et détecter les incendies de forêt dans le Sudoe. Les WSN utilisent des modules électroniques dotés de capteurs qui mesurent en temps réel les paramètres météorologiques et environnementaux impliqués dans le risque d'incendie de forêt. Ils sont également équipés de moyens de calcul et de communication sans fil, entre eux et avec le « cloud », et sont adaptables aux caractéristiques des zones à risque, faciles à déployer et évolutifs. Ils constituent un outil de proximité qui complète la télédétection et facilite la gestion coresponsable des risques par les municipalités, communautés locales et habitants des zones à risque. Le projet mènera des Activités Pilotes dans des zones du Sudoe présentant des différences de climat, d'orographie et de végétation, avec des objectifs de prévention et/ou de détection précoce, développera un Plan d'Action pour l'adoption des WSN dans les municipalités à des fins de surveillance météorologique et environnementale, ainsi qu'un Plan d'Action pour la formation des professionnels aux WSN pour la gestion des risques environnementaux. Les WSN intègrent de multiples technologies dont les niveaux de développement dans les pays du Sudoe sont différents, ce qui rend la coopération transnationale essentielle pour le projet. Ces réalisations profiteront aux municipalités (technologies innovantes pour une gestion efficace des risques environnementaux), aux propriétaires et aux utilisateurs des terres (protection des cultures, des pâturages, des forêts et du bétail), aux PME (produits et services à forte valeur ajoutée et professionnels qualifiés), aux jeunes (travail de qualité et entreprenariat) et à la population en général (protection de la santé, des biens, des infrastructures et du patrimoine naturel et culturel) dans le Sudoe rural.

SHAREDH2 – SUDOE

L’hydrogène renouvelable : une solution pour le stockage flexible et distribué de l’énergie dans les
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 1 - Préserver le capital naturel et renforcer l’adaptation au changement climatique du Sudoe
Objectifs: OS 2.7 (…) Protection et préservation de la nature / biodiversité / infrastructures vertes
L'ambition de l'Europe de parvenir à une économie climatiquement neutre d'ici 2050 a ravivé l'intérêt pour l'hydrogène renouvelable, qui apparaît désormais comme un acteur majeur dans la réalisation de l'objectif d'une économie sans émissions. Dans ce contexte, SHAREDH2-SUDOE est conscient des déséquilibres territoriaux partagés et de la capacité de production d'énergie renouvelable du territoire Sudoe. En tant que bénéficiaires, les organisations participantes ont donc décidé de mettre en commun leurs connaissances et leur expérience afin de réduire le déséquilibre urbain-rural entre les trois pays participants par le biais d'une action collaborative et d'une approche transnationale. L'objectif principal du projet est de promouvoir et de valider l'utilisation de l'hydrogène renouvelable comme solution de stockage d'énergie flexible et distribuée dans les communautés énergétiques locales, servant d'alternative à l'autonomisation des zones rurales stratégiques par le développement de nouvelles activités économiques durables, l'atténuation des impacts environnementaux et l'amélioration de la qualité de vie de leurs habitants. SharedH2-Sudoe permettra d'approfondir les connaissances techniques et scientifiques du secteur et de tester des solutions innovantes développées conjointement, grâce au développement d'actions pilotes pour la production d'hydrogène renouvelable à partir de l'énergie photovoltaïque en vue de sa mise en œuvre dans des secteurs tels que les transports. Ces expériences pilotes seront menées en Espagne, au Portugal et en France. En outre, une stratégie commune sera développée pour la revitalisation sociale et économique des zones rurales, contribuant à retenir et même à attirer la population, avec l'hydrogène renouvelable intégré dans les communautés énergétiques locales comme outil pour atteindre cet objectif. De manière complémentaire, le projet posera les bases stratégiques d'une feuille de route dans l'économie européenne basée sur les énergies renouvelables, notamment l'hydrogène renouvelable, et contribuera à augmenter la valeur ajoutée du transfert des solutions trouvées vers les politiques publiques sectorielles à l'avenir.

SMART GREEN WATER

Diffusion of Innovative Solutions & Capacity Building for Smart Irrigation
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 2 - Promouvoir la cohésion sociale et l’équilibre territorial et démographique du Sudoe à travers l’innovation et la transformation des secteurs productifs
Objectifs: OS 1.4 (…) Spécialisation intelligente / transition industrielle / esprit d’entreprise
Le grand défi de l’agriculture dans le SUDOE est de faire face aux conséquences du changement climatique, en particulier les épisodes de sécheresse de plus en plus précoces. La disponibilité de l’eau douce ne cesse de diminuer rendant le secteur agricole, fortement dépendant de la ressource en eau, particulièrement vulnérable. Il est nécessaire de créer les conditions pour favoriser la résilience de l’agriculture en améliorant son utilisation d’une ressource de plus en plus rare. Pour relever ce défi, la transformation numérique de l'agriculture est essentielle. Pour accompagner cette transition, les partenaires du projet SMART GREEN WATER vont promouvoir des réponses par la mise en œuvre de stratégies de spécialisation intelligente (S3) pour un secteur agricole plus durable et par la montée en compétences numérique du secteur, renforçant ainsi le tissu socio-économique des zones rurales. Les partenaires du projet mettront à profit, grâce à la coopération transnationale, une richesse de contextes différents : des Régions d’Espagne et du Portugal ou le manque d’eau historique a favorisé la gestion collective de l’eau alors qu’en France dans le Sud-ouest, l’irrigation est plus récente et individuelle. Les solutions, testées au travers d’actions pilotes, transposables aux différents contextes, permettront de mettre en évidence les meilleurs outils pour répondre aux besoins des agriculteurs. Des technologies innovantes d'optimisation de l’irrigation seront consolidées et diffusées grâce à l’expérimentation dans les régions des partenaires. Enfin les outils numériques seront rendus plus accessibles grâce à un programme de formation transnational et une mise en relation des entreprises innovantes et du secteur agricole. La stratégie transnationale élaborée et validée grâce aux solutions testées permettra de connecter les écosystèmes d’innovations, les autorités publiques et le secteur agricole, utilisateur final. Le soutien à la numérisation qui en résultera sera le gage d’un secteur agricole plus efficient dans l’usage de l’eau et de territoires ruraux plus résilients aux effets du changement climatique.

SocialForest

Lutte globale contre l’impact du changement climatique sur les zones forestières de l’espace SUDOE
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 1 - Préserver le capital naturel et renforcer l’adaptation au changement climatique du Sudoe
Objectifs: OS 2.4 (…) Adaptation au changement climatique / prévention des risques
Les systèmes forestiers du SUDOE sont affectés par des risques climatiques spécifiques tels que les sécheresses, les ravageurs, les incendies, les risques de désertification et la perte de biodiversité. Celles-ci sont aggravées par d’autres circonstances socio-économiques telles que l’abandon rural et la perte du paysage en mosaïque des montagnes, le manque de gestion des masses forestières par les propriétaires publics et privés, et les problèmes de commercialisation, de perte de compétitivité et de main-d’œuvre dans les systèmes agroforestiers. Bien que les risques liés au climat diffèrent en intensité et en fréquence d’une région à l’autre, pour tous les territoires du projet (région de Murcie, Castille-La Manche, Castille-et-León, Alentejo, Occitanie et Nueva Aquitania), ces risques présentent des défis en termes d’agroforesterie et de biodiversité associée, de gestion forestière et de développement socio-économique. L’objectif de SocialForest est de contribuer à l’adaptation au changement climatique en Espagne (Castilla La-Mancha, Castilla y León, Région de Murcie), en France (Occitanie et Nueva Aquitania) et au Portugal (Alentejo) en développant une stratégie globale de gestion forestière, qui augmente la résilience au changement climatique tout en renforçant le développement socio-économique des zones rurales. La faisabilité des mesures sélectionnées sera planifiée et démontrée par le développement de 7 actions pilotes. Les actions pilotes porteront à la fois sur les risques biophysiques et sociaux du territoire et seront conçues dans le cadre d’une coopération transnationale. Ils seront mis en œuvre grâce à l’utilisation combinée de méthodologies de pointe telles que la télédétection, le logiciel d’aide à la décision Café (quantificateur de services écosystémiques forestiers), des capteurs de réflectométrie et des stratégies pour reconnecter les propriétaires exilés à leur patrimoine forestier (stratégie de marketing numérique pour contacter et motiver à développer une gestion adaptative des forêts).

SOLLAGUA

SOlutions fondées sur la nature et Living Labs pour la réutilisation de l’eau en milieu rural (AGUA)
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 1 - Préserver le capital naturel et renforcer l’adaptation au changement climatique du Sudoe
Objectifs: OS 2.5 (…) Accès à l’eau / gestion durable de l’eau
SOLLAGUA vise à promouvoir les solutions fondées sur la nature (SFN) pour la réutilisation de l'eau dans l’espace SUDOE qui fait face à des défis importants liés à la rareté de l'eau en raison d'un environnement semi-aride, du changement climatique (CC) et d'une démographie croissante. Le projet vise à répondre à ces défis communs en mettant en œuvre des stratégies de gestion durable de l'eau dans 3 collectivités rurales du Portugal, de l'Espagne et de la France. L'objectif est de fournir un approvisionnement en eau plus résilient tout en offrant des co-bénéfices tels que l'atténuation et l’adaptation du CC. Le projet fera évoluer les pratiques en encourageant l'adoption de technologies vertes/innovantes dans les marchés publics. Ces changements favorisent une économie circulaire basée sur la réutilisation des eaux usées locales, tout en apportant une nouvelle source d’eau et une alternative aux installations de type "end of pipe". Cette transition est adaptée aux zones rurales généralement moins peuplés, avec une économie plus modérée qu’en zones urbaines. Les réalisations sont le renforcement des capacités sur les SFN pour la réutilisation des eaux usées domestiques et la création de 3 démo sites. Ces démo sites (emplacement, solution, capacités, conception) seront réalisés grâce à une nouvelle stratégie de Living Lab orienté sur l'eau et les SFN (NB-WoLL) et son plan d'actions. Ce WoLL amènera à une coopération entre gouvernements, universités, entreprises et utilisateurs dans un environnement d'innovation ouverte. La stratégie NB-WoLL (i) développera la co-création, (ii) sera orienté vers les SFN avec (iii) une adaptation au besoin en eau. Le plan d'action mobilise des outils sur les coûts et bénéfices des SFN. Cela permettra de sensibiliser et montrer la faisabilité de ces innovations aux utilisateurs publics/privés. Le projet bénéficiera à tous les acteurs de la gestion de l'eau. La coopération transnationale permet le partage des expériences et des enseignements tirés du projet et de promouvoir leur reproduction. Cette stratégie garantira également l'alignement des résultats avec le cadre juridique de réutilisation de l'UE.

STOP IATRO

Start Therapeutic OPtimisazion and IATRogenesis prevention on Older People
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 3 - Promouvoir la cohésion sociale et l’équilibre territorial et démographique du Sudoe à travers l'innovation sociale, la valorisation du patrimoine et les services
Objectifs: OS 4.5 (…) Accès aux soins / systèmes de santé
Le projet STOP-IATRO réunit un consortium de 6 entités réparties dans 3 pays européens:France, Espagne, Portugal, l’enjeu étant de permettre aux personnes de vieillir en bonne santé et de bénéficier de soins pertinents et les moins néfastes à leur autonomie. Le projet vise à garantir que les professionnels impliqués dans la prise en charge médicale des patients âgés soit sensibilisés aux risques liés à l’iatrogénie (conséquence néfaste liée aux soins sur l’état de santé d’un individu). L’objectif principal du projet est de mettre en œuvre des stratégies collectives pour prévenir les complications associées aux soins responsables d’une perte d’autonomie chez les seniors en s’appuyant notamment sur les recommandations de l’OMS (programme ICOPE). En effet, la pandémie a particulièrement touché les populations en situation de fragilité, dont les personnes âgées. Les effets négatifs sont principalement causés par l’augmentation des obstacles à l’accès aux services de santé essentiels et l’altération de la qualité de la prise en charge des patients (retard de soin, manque d’effectif, recrutement massif d’intérimaires etc.). Malgré l’existence de recommandations nationales sur la prévention des effets indésirables liés aux soins ou aux médicaments sur les territoires du consortium, un recul évident a été constaté sur leur mise en œuvre. Ces recommandations pour la plupart établies avant la crise COVID, ne tiennent plus compte des contraintes actuelles exercées sur les acteurs en milieu hospitalier ou en soins primaires. Notre projet s’organise en plusieurs axes : Identifier les freins et leviers pour la mise en œuvre des recommandations liées à la prévention de la dépendance iatrogène, établir un état des connaissances des professionnels identifiés dans la chaine ; Offrir une stratégie territoriale d’emblée décloisonnante ville/hôpital et pluriprofessionnelle en s’appuyant sur des méthodes innovantes d’intelligence collectives et sociales ; Réaliser des plans de formation sur la prévention de la dépendance iatrogène ; mettre en œuvre des actions pilotes identifiées conjointement par les acteurs des territoires et qui bénéficieront aux professionnels et aux patients

TARGET

Territorial Strategy for Water Scarcity
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 1 - Préserver le capital naturel et renforcer l’adaptation au changement climatique du Sudoe
Objectifs: OS 2.5 (…) Accès à l’eau / gestion durable de l’eau
Les ressources en eau douce dans l’espace SUDOE sont soumises à une pression anthropique croissante, entrainant des problèmes de pénuries et de qualité d'eau, des conflits d’usages et la mise en péril des milieux naturels. Pour faire face à la raréfaction croissante de la ressource en eau, un changement de paradigme est essentiel. L’adaptation des pratiques et des organisations grâce la définition de stratégies de gestion, concertées et pluriannuelles, garantiront l’accès à l’eau nécessaire à la vie des écosystèmes et au développement économique et social du territoire. Pour répondre à ce défi, les partenaires du projet TARGET ont identifié un besoin et une opportunité de coopération pour l’intégration des eaux non conventionnelles dans la gestion locale de l’eau. L'objectif est de promouvoir, à partir d’analyses prospectives, l’élaboration et l'application d’une stratégie de planification territoriale pour la gestion durable de l'eau et la prévention des situations de crise liées à la pénurie d'eau. Cette stratégie permettra d’élaborer des plans d’actions qui intégreront des solutions pour l'utilisation d’eaux non conventionnelles, dont la réutilisation des eaux usées traitées (REUT). Les solutions, expérimentées au travers de projets démonstratifs, chercheront à améliorer la gouvernance de l'eau, favoriser l'acceptabilité sociale, trouver des modèles économiques innovants et résoudre les problèmes de qualité liés aux polluants émergents. Les partenaires du projet bénéficient de l’expérience de l'Espagne en matière de REUT, pays de l'UE qui réutilise le plus d’eau, de l'expérience ancienne de gouvernance de l'eau en France et de l'expérience récente au Portugal pour la production d'eau conforme aux exigences de qualité de réutilisation. Les expériences et points de vue partagés permettront d'établir une synergie afin de proposer les solutions les mieux adaptées à chaque région et ainsi une stratégie de planification pour la gestion durable de l’eau et la prévention de la pénurie d'eau, utile à tous. Le projet TARGET permettra ainsi d’augmenter les capacités stratégiques et opérationnelles des acteurs impliqués dans la gestion de l'eau sur le territoire SUDOE.

ThermEcoWat

Renforcer la résilience des écosystèmes liés à l’eau thermale
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 1 - Préserver le capital naturel et renforcer l’adaptation au changement climatique du Sudoe
Objectifs: OS 2.5 (…) Accès à l’eau / gestion durable de l’eau
Les systèmes d'observation du climat ont classé 2020, 2022, 2019, 2015 et 2014 comme les cinq années les plus chaudes des quatre dernières décennies en Europe. Dans le SUDOE, 2022 a été l'année la plus chaude depuis 1950. Les données sur la qualité des eaux souterraines, la vulnérabilité au changement climatique et la capacité d'adaptation des territoires sont hétérogènes, contribuant à aggraver la fracture économique. Les mouvements migratoires risquent d'amplifier le stress sur la ressource en eau et l'économie. Le projet ThermEcoWat se concentre sur la valorisation et la résilience du fragile écosystème des sources thermales, dont l’utilisation est fondamentale pour l'économie. L’exploitation des propriétés des eaux thermales est à l’origine du développement de nombreuses villes. Le consortium ThermEcoWat considère que ce patrimoine naturel doit être préservé en anticipant les tensions futures dans les petites communautés, où les difficultés sur l'économie agricole, dues au climat, peuvent être amorties par l'industrie touristique durable et l'énergie verte. La baisse à long terme des précipitations prévue dans le SUDOE peut modifier les propriétés naturelles des eaux thermales, en affectant leur écosystème anthropique. Aucune donnée évaluant l’impact du changement climatique, ni méthode de stratégie d'adaptation existent pour anticiper ses conséquences socio-économiques. L'énergie thermique pourrait être mieux utilisée. Les technologies utilisant les ressources géothermiques à basse température et le stockage de la chaleur peuvent permettre de développer une économie décarbonée basée sur les sources thermales sans compromettre leur usage actuel. Les eaux chaudes du SUDOE, respectueuses de l'environnement, sont une énergie renouvelable sans les inconvénients de l'énergie géothermique profonde. Le projet ThermEcoWat vise à produire des actions transversales entre les scientifiques, les autorités publiques et les acteurs économiques afin de fournir des outils de gouvernance collaborative pour une meilleure coordination dans l'utilisation des sources thermales en stimulant la valorisation des ressources endogènes.

Ultreia_Sudoe

Activation des ressources culturelles et naturelles sur les chemins de Saint-Jacques du SUDOE
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 3 - Promouvoir la cohésion sociale et l’équilibre territorial et démographique du Sudoe à travers l'innovation sociale, la valorisation du patrimoine et les services
Objectifs: OS 4.6 (…) Culture /tourisme durable
Le défi est de promouvoir le tourisme intérieur,d'activer les zones rurales en valorisant les ressources naturelles et culturelles,les traditions agroalimentaires et l'artisanat liées aux Chemins de Compostelle (CdC) L'objectif est de générer une stratégie partagée des CdC pour la valorisation des ressources naturelles et culturelles,matérielles et immatérielles ainsi que des capacités de production artisanale, créative et agroalimentaire afin de les rapprocher des touristes et des pèlerins et de garantir un tourisme respectueux,conscient et un développement économique et social durable L'impact sera un territoire rural plus actif avec plus de possibilités de soutenir la population et de stimuler l'esprit d'entreprise,de la production créative et artisanale Le projet bénéficiera aux artisans et producteurs locaux en promouvant leurs produits, aux touristes et pèlerins qui recevront des informations précieuses sur les produits et services locaux proposés ainsi qu'aux administrations et aux entrepreneurs de l'hôtellerie qui disposeront d'informations sur le nombre de visiteurs Cet objectif sera atteint grâce à des projets pilotes de hubs,des bases de données géolocalisées,de systèmes de gestion des flux et de vitrines physiques et virtuelles L'accent est mis sur la collaboration entre les différentes parties prenantes au sein des Hubs sur la promotion de la diversité de la production locale,la transformation numérique de la gestion du tourisme et sur l'expérience des pèlerins et des touristes Afin de mettre en place une stratégie de CdC durable dans le Sudoe, une coopération transnationale est nécessaire avec une vision à long terme entre les structures qui promeuvent le CdC et celles qui représentent les principales parties prenantes. Cette coopération doit viser la préservation des valeurs d'authenticité et d'intégrité reconnues par l'Unesco en évitant l'homogénéisation et l'industrialisation du tourisme,afin d'offrir une expérience attrayante aux pèlerins et aux touristes L'innovation réside dans la combinaison de la coopération transnationale entre les différents acteurs,l'activation des ressources endogènes et la numérisation du pèlerinage et tourisme

USE4FOREST

Stratégie de prévention des incendies dans le Sudoe grâce à l’amélioration des espaces forestiers
Période: 2021-2027
État: En cours
Priorités: 1 - Préserver le capital naturel et renforcer l’adaptation au changement climatique du Sudoe
Objectifs: OS 2.4 (…) Adaptation au changement climatique / prévention des risques
Pendant la dernière décennie (2012-2022), les pays Sudoe ont souffert un grand numéro d’incendies, avec une moyenne annuelle de 222 en Espagne, 213 au Portugal et 105 en France, pays qui fassent partie des 5 de l’UE avec plus d’incendies (EFFIS, European Forest Fire Information System). Le fait d’avoir registré dans les 6 derniers années 3 des pires saisons d’incendies dans l’UE démontre la tendance à la hausse signalée par les experts et due, en partie, aux effets du changement climatique, situation aggravée dans le Sudoe par le progressif abandon du rural et le conséquent arrêt des activités productives traditionnellement liées à la forêt. Face à ce défi, il faut adopter des mesures préventives adaptées aux caractéristiques du sud-ouest européen (crise démographique, abondance de masse forestière, augmentation progressive des extrêmes climatiques), dont le succès dépendra de la connaissance des déterminants particuliers et de la démonstration in situ de l’efficacité des outils innovants, potentiellement transférables à d’autres zones affectés par le même problème. USE4FOREST propose une stratégie pour la prévention des incendies dans le Sudoe grâce à l’amélioration des espaces forestiers basée sur 3 phases : connaissance exhaustive des déterminants du problème ; développement, preuve et démonstration dans les territoires participants d’outils innovants pour la prévention, gestion et anticipation des incendies forestiers ; et leur transfert et capitalisation à l’échelle du Sudoe. USE4FOREST veut améliorer la capacité de réponse des différents administrations grâce à la coordination avec des organisations ayant une vaste expérience dans la recherche et la gestion forestière. L’analyse des différentes variables, telles que l’environnement (végétation, climat…) et des facteurs anthropiques (populations, cultures…), permettra d’arriver à des nouvelles solutions et d’évaluer leur impact, efficacité et transférabilité, au but de développer des stratégies de prévention intelligente dans les espaces forestiers les plus menacés, en tenant compte de leurs ressources naturelles, socioéconomiques, technologiques et de gestion pour aborder ce besoin d’une façon globale.