Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

eSudoe
2021
2027

REDVALUE

Consortium technologique pour compléter le cycle de production agroindustriel et forestier

Axe 1 : Recherche et innovation
OBJECTIF 1B1 :
Renforcer le fonctionnement synergique et en réseau de la R&I au niveau transnational dans les secteurs spécifiques du SUDOE à partir de la spécialisation intelligente
État: Terminado
CODE: SOE1/P1/E0123
COÛT TOTAL ÉLIGIBLE (€)
962.555,95
AIDE FEDER (€)
690.652,90
Marta Perez Martinez

CHEF DE PROJET

SECTEURS: : Agro-industrie et industrie du bois
ANNONCE: Primera
DURÉE:
1 juillet, 2016
30 juin, 2019
RÉSULTATS: 0000-00-00
BÉNÉFICIAIRE PRINCIPAL :
Instituto de Tecnologias Quimicas Emergentes de la Rioja (ES)
AUTRES BÉNÉFICIAIRES :

2. Instituto Politécnico de Viana do Castelo PT
3. Akinao FR
4. Universitat de Lleida ES
5. Universidad de Zaragoza ES
6. Universidade do Minho PT
7. Indulleida S.A. ES
8. Université de Perpignan Via Domitia FR

La proposition de REDVALUE est de recycler des résidus agro-alimentaires et de la forêt pour créer des produits de haute valeur ajoutée, grâce à un réseau de collaboration internationale entre des entreprises et des centres de R&amp D. Actuellement, ces résidus ne sont pas mis à profit et sont éliminés dans des déversoirs ou des incinérateurs, ce qui implique un coût économique élevé, ainsi qu’un grave impact environnemental. L’innovation apportée par REDVALUE sera bénéfique pour les entreprises du secteur agro-alimentaire et de la forêt, qui pourront démarrer une nouvelle ligne de commerce, ce qui permettra de créer des postes de travail et d’améliorer le tissu industriel dans des zones agricoles dévastées par la crise.

RÉGIONS PARTICIPANTES

REDVALUE s'occupe de la gestion des déchets de l'industrie agroalimentaire. Le projet encourage la collaboration entre les agents spécialisés de l'espace Sudoe et crée de nouvelles opportunités de marché pour les entreprises. Pour cela, il utilise des systèmes d'extraction basés sur des techniques facilement industrialisables qui utilisent des solvants aqueux et alcooliques et des techniques qui ne nécessitent pas de températures élevées et qui permettent la conservation des composants actifs. Le projet propose également un système d'encapsulation pour une plus grande stabilité du produit.

Ses résultats comprennent :

  • L’obtention d'extraits encapsulés d'écorce de pin et de résidus végétaux pouvant être utilisés par les industries alimentaires comme additifs pour améliorer la durée de conservation des produits.
  • L'étude de la revalorisation des déchets, tels que l'écorce de pin, par des techniques conventionnelles, avec des solvants à faible impact environnemental tels que les mélanges hydroalcooliques. Ces produits ont des propriétés antioxydants, antimicrobiennes et anticancéreuses, garantissant aux consommateurs une moindre présence d'additifs synthétiques et améliorant la qualité de leur santé.
  • La création d'un réseau de collaboration entre les agents spécialisés de l'espace Sudoe.
  • La publication de plusieurs articles dans des revues scientifiques, confirmant ainsi la validité scientifique de la méthodologie.