Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

eSudoe
2021
2027

Innovec'EAU

Résidus médicamenteux dans les rejets d’établissements pour personnes âgées (EHPAD et résidences seniors) : Risques, outils d’analyse innovants et procédés de traitements durables.

Axe 1 : Recherche et innovation
OBJECTIF 1B1 :
Renforcer le fonctionnement synergique et en réseau de la R&I au niveau transnational dans les secteurs spécifiques du SUDOE à partir de la spécialisation intelligente
État: Terminado
CODE: SOE1/P1/F0173
COÛT TOTAL ÉLIGIBLE (€)
1.570.500,85
AIDE FEDER (€)
1.177.875,64
Carole Calas-Blanchard

CHEF DE PROJET

SECTEURS: : Recursos hídricos (tecnologías para la gestión eficaz, desarrollo potencial de economías,sistemas de distribución inteligente, control de calidad, sistemas de riego o suministro, etc.)
ANNONCE: Primera
DURÉE:
1 juillet, 2016
30 juin, 2019
RÉSULTATS: 0000-00-00
BÉNÉFICIAIRE PRINCIPAL :
Université de Perpignan Via Domitia. Laboratoire BAE et laboratoire PROMES, Equipe Stockage pour Hélioprocédés Photochimiques et Energétiques. (FR)
AUTRES BÉNÉFICIAIRES :

2. ISCTE - Instituto Universitário de Lisboa. PT
3. Université de Nîmes. CHROME EA 7352. FR
4. Universidad Complutense de Madrid. Sección Departamental de Psicología Social. ES
5. Instituto Pedro Nunes. Laboratório Eletroanálise e corrosão PT
6. Agencia Estatal Consejo Superior de Investigaciones Científicas. Instituto de Diagnóstico Ambiental y Estudios del Agua. ES
7. Institut National Polytechnique de Toulouse. Laboratoire de Génie Chimique UMR INP-UPS-CNRS 5503. FR
8. DropSens, S.L. FR

Éviter la pollution des eaux est l’un des principaux défis des pays du sud-ouest de l’Europe. Bien que la législation en vigueur oblige les administrations à contrôler les &laquo polluants prioritaires &raquo , les programmes de surveillance ont détecté une pollution diffuse et persistante de polluants &laquo émergents &raquo , pour lesquels les traitements traditionnels de purification ne servent pas. L’objectif de ce projet est d’effectuer une étude sur les déchets d’eaux résiduelles issus de résidences de personnes âgées du sud-ouest de l’Europe, et ainsi d’installer des technologies de traitement et de suivi des résidus de médicaments.

INNOVEC’EAU répond à la directive-cadre de la Commission européenne sur la surveillance des &laquo polluants prioritaires&raquo . Ainsi, le projet a réalisé une étude transnationale sur les substances expulsées dans les eaux usées des maisons de repos du sud-ouest de l'Europe et, par conséquent, développé un projet pilote sur les technologies innovantes de traitement et de surveillance des résidus de médicaments, en tenant compte des dimensions environnementales , sociologique et économique. Le projet est particulièrement innovant puisqu’il associe une procédure physico-chimique à une procédure de traitement biologique pour une décontamination optimale des eaux usées. Celle-ci a permis le développement de prototypes basés sur des réacteurs de photo-oxydation solaire et une unité de décontamination basé sur une procédure biologique et une procédure photo-catalytique. Le projet a également créé un instrument d'analyse, basé sur des capteurs électrochimiques et des biocapteurs, pour la surveillance en ligne et en temps réel de la dégradation des polluants.

Les résultats du projet comprennent :

  • La caractérisation et la comparaison des eaux usées des maisons de retraite pour sélectionner un total de 12 substances pharmaceutiques à analyser.
  • Le développement d'un traitement et d'un contrôle des eaux usées avant d'être rejeté dans le réseau urbain d'eaux usées.
  • L'analyse de la perception des populations et des actions de communication et de sensibilisation au problème de la contamination des eaux par les substances pharmaceutiques. Ainsi, des clips vidéo et des scripts d'information ont été réalisés.