Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

eSudoe
2021
2027

SUDOE STOP CO2

SUDOE Stations de transport contre le CO2

Axe 3 : Économie faible en carbone
OBJECTIF 4C1 :
Améliorer les politiques d’efficacité énergétique dans les bâtiments publics et logements par la mise en réseau et l’expérimentation conjointe
État: Terminado
CODE: SOE1/P3/E0032
COÛT TOTAL ÉLIGIBLE (€)
1.173.791,17
AIDE FEDER (€)
865.555,22
María González Pereda

CHEF DE PROJET

SECTEURS: : Amélioration de l'efficience énergétique, Utilisation des énergies renouvelables dans les bâtiments publics
ANNONCE: Primera
DURÉE:
1 juillet, 2016
30 juin, 2019
RÉSULTATS: 0000-00-00
BÉNÉFICIAIRE PRINCIPAL :
Fundación Centro Tecnológico en Logística Integral Cantabria. (ES)
AUTRES BÉNÉFICIAIRES :

2. Terminales de Autobuses de Cantabria S.L. ES
3. Tipee. FR
4. Agence Locale de l'Energie et du Climat. FR
5. Asociación Empresarial Centro Tecnológico de la Energía y del Medio Ambiente de la Región de Murcia. ES
6. Universidade do Porto. Reitoria. PT
7. ADENE - Agência para a Energia. PT
8. CARBONE 64. FR

Les gares d’autobus et de trains dans les villes du sud-ouest de l’Europe consomment de grandes quantités d’énergie et émettent des niveaux de gaz à effet de serre extrêmement importants, ce qui affecte la qualité de vie des citoyens et l’image des villes. Ce projet veut résoudre les insuffisances de construction de ces bâtiments pour réduire leur facture énergétique et impact environnemental. La méthode : la création d’un outil d’évaluation énergétique des gares de transport à travers des systèmes d’ingénierie écologique qui détermineront leur consommation et les solutions qui doivent être appliquées.

#HumansOfSudoe

SUDOE STOP CO2 essaie d'assurer une gestion efficace de l'énergie des gares ferroviaires et des centres de transport situés dans les centres urbains en utilisant une méthodologie BIM.

Il a été constaté que l'utilisation d'énergies renouvelables ne dépasse pas 5% des stations et que seulement 14% ont un certificat d'efficacité énergétique. Ainsi, parmi les activités développées par le projet, il a été tenté de changer le comportement des gestionnaires de stations en développant une méthodologie simplifiée d'auto-évaluation énergétique qui permet d'identifier les carences énergétiques existantes. Sur cette base, les stations peuvent être intégrées dans un réseau de stations durables créé par le projet et qui compte aujourd'hui 60 stations de l'espace SUDOE.

Un autre point important du projet a été la définition d'une méthodologie de gestion de l'énergie pour les stations de transport à travers des outils de modélisation numérique (méthodologie BIM). Tout cela a été réalisé grâce à la définition de niveaux de développement optimaux pour ce type d'infrastructure, la caractérisation des éléments et la réalisation d'une étude de marché qui a permis de définir en détail le logiciel approprié.

Suite à la définition de la méthodologie, 6 projets pilotes ont été menés pour l'appliquer, aux stations d'Arcachon, Libourne, Porto, Cartagena, Santander et Torrelavega, en fonction de différents objectifs spécifiques, qui ont été suivis grâce à la technologie SMART. Une exposition itinérante du projet a également eu lieu à Lisbonne, Bordeaux, O Porto, Cartagena, Santander, Santa Pola et Torrelavega.

De même, un manuel de bonnes pratiques a été élaboré pour une gestion efficace des gares de transport et garantir ainsi une transférabilité des méthodologies vers d'autres gares.